Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MO PATCH
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : MOLSHEIM
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: UNE PREMIERE EN GENDARMERIE    Mer 27 Mar 2013 - 16:46

Rappel du premier message :

Le conseil des ministres a nommé mercredi une femme au grade de général de gendarmerie pour la première fois dans l'histoire multiséculaire de cette institution, a annoncé la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, saluant une «décision historique».

Isabelle Guion de Méritens, 50 ans, devient ainsi «la première femme générale de gendarmerie de l'histoire de France», a souligné devant la presse la porte-parole du gouvernement et ministre des Droits des femmes, lors de son compte-rendu du Conseil.

Elle prendra prochainement le commandement de la gendarmerie maritime, une institution qui «en sept siècles d'existence n'avait jamais connu de femme aussi haut gradée», a encore relevé Najat Vallaud-Belkacem, rappelant qu'Isabelle Guion de Méritens s'était «déjà illustrée comme première Saint-Cyrienne gendarme» et comme première femme promue au grade de colonel en France, en 2006.

Elle était déjà la première femme à commander en 2007 un groupement de gendarmerie, en l'espèce celui des Yvelines.

La gendarmerie nationale compte une cinquantaine d'officiers généraux.


http://m.20minutes.fr/ledirect/1126721/20130327-premiere-historique-gendarmerie-femme-nommee-generale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Pitch
Membre CFMG
Membre CFMG
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 37
Localisation : 27
Emploi : MDL/C - BT
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général   Jeu 28 Mar 2013 - 10:11

Gandalf a écrit:
GENDSTAS a écrit:
Bonsoir,
Il n'y a rien d'anormal à ce qu'elle soit nommée général, elle a suivi le cursus habituel des Saint-cyriens.

L'anomalie, l'injustice, n'est pas de son fait même si elle en a bénéficié, c'est que la première fille qui aurait dû intégrer la gendarmerie n'a pas été prise un an avant elle car il fallait que le premier officier féminin en gendarmerie soit une Saint-cyrienne.
VCE a écrit:
Dommage que le gouvernement insiste sur le fait que ce soit une femme, on pourrait penser que ce sont là tous ses mérites.
C'est assez réducteur à mon sens.
En fait d’âpres ce que je viens de lire, elle est générale parce qu'elle devait l'être - point barre. Moi ça me suffit largement, ensuite que ce soit une femme n'a guère d'importance, mais bon, je suis le seul à penser cela visiblement.


Exactement, il n'y a pas d'homme, il n'y a pas de femme, il n'y a que des militaires.
En revanche, comme le souligne GENDSTAS, ce qu'il faut remarquer c'est la mainmise cyrienne sur les postes clés.


Ça a toujours été le reflet de ce que je pense... Mais force est de constater que la différence entre les hommes est mise en avant par de nombreux personnels. Nous sommes tous égaux surtout quand ça arrange en fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flicmar
1er flocon
1er flocon
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 54
Localisation : sur et au bord de la mer
Emploi : OPJ et multitâches
Date d'inscription : 10/11/2011

MessageSujet: UNE PREMIERE EN GENDARMERIE   Jeu 28 Mar 2013 - 13:26

Elle sera promue général(e) le 1er juillet prochain.
Pour l'instant, elle signe: " LE colonel, commandant la gendarmerie maritime".
Elle nous fera l'honneur de naviguer avec nous, jeudi prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lareran
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : Picardie
Emploi : U.R.
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général   Jeu 28 Mar 2013 - 21:00

Une femme général très bien.

Si elle le mérite je vois pas pourquoi elle passerait pas général

Par contre, je note quand même qu il y a 9 colonels qui passent généraux. on vient de se faire épingler sur la masse salariale et on continue à l'augmenter car je suppose qu'un général ca gagne plus qu'un colonel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bilboquet
3 étoiles
3 étoiles


Nombre de messages : 1699
Age : 61
Date d'inscription : 04/02/2011

MessageSujet: Re: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général   Jeu 28 Mar 2013 - 21:22

flicmar a écrit:
Elle sera promue général(e) le 1er juillet prochain.
Pour l'instant, elle signe: " LE colonel, commandant la gendarmerie maritime".
Elle nous fera l'honneur de naviguer avec nous, jeudi prochain.

Et elle appellera le pacha du bâtiment "Commandant" ?? quoiqu'en soit le grade ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pink flyod
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 60
Localisation : au soleil
Emploi : réserviste
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général    Ven 29 Mar 2013 - 1:09

Et pourquoi pas 1ère DG qui je ne doute pas sera bien meilleure que ses illustres prédécesseurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 69
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général   Ven 29 Mar 2013 - 2:03

Bilboquet a écrit:
flicmar a écrit:
Elle sera promue général(e) le 1er juillet prochain.
Pour l'instant, elle signe: " LE colonel, commandant la gendarmerie maritime".
Elle nous fera l'honneur de naviguer avec nous, jeudi prochain.

Et elle appellera le pacha du bâtiment "Commandant" ?? quoiqu'en soit le grade ??

Absolument. Vu qu'elle connaît le protocole. Elle est LE chef de corps de la Gendarmerie Maritime, et comme je l'ai expliqué hier soir, dans la Marine on dit "commandant " à chaque officier supérieur, et amiral à un officier général. Sauf qu'autrefois on distinguait des grades dans des services où on appelait "mon général" un ingénieur général hydrographe - si la hiérarchie allait jusque là - ou de l'artillerie navale, là il y avait des ingénieurs généraux, ou des travaux - Génie Maritime - mais on lui faisait grand plaisir en l'appelant "amiral"....jusque vers les années 50/60, après on a simplifié la hiérarchie et le nombre de corps et "interarmisé" certaines fonctions (l'Armement, la Justice Militaire, le Service des Essences aux Armées, le service de Santé des armées sont interarmées, le commissariat le devient).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
malinois
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1605
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général   Ven 29 Mar 2013 - 10:34

compliqué les grades dans la marine nationale ! le mec il a 5 galons (donc colonel chez nous), on lui dit "commandant" et il est capitaine de vaisseau No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fandaor
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/04/2010

MessageSujet: Re: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général   Ven 29 Mar 2013 - 11:19

rouletabille82 a écrit:
SINCERES FELICITATIONS - ENFIN UN GENERAL DE SEXE FEMININ DANS NOTRE ARME.

Ah ? moi qui croyait que les étoilés (et pas qu'eux hélas) étaient tous des personnes ayant fait fie de leurs attributs masculins en prenant place dans les hauts rangs Very Happy

A moins que tu ne soulignes ici la venue de la première personne naturellement féminisée ?

Bon blague à part, j'ai vraiment l'impression qu'il n'y a plus que les femmes qui aient encore la foi dans les hautes sphères: j'ai connu une LT-CL à la DG qui avaient plus de courage que bien des généraux et qui se privait pas de remettre en place les gradés et leur dire les quatres vérités. Espérons que cette tendance se généralise (double sens Wink ).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLAIVE
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1016
Age : 69
Localisation : PICARDIE
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général   Ven 29 Mar 2013 - 11:22

Enseigne de vaisseau de 2nde classe = sous-lieutenant (1 galon)
Enseigne de vaisseau de 1ere classe = lieutenant (2 galons)
Lieutenant de vaisseau = capitaine (3 galons)
Capitaine de corvette = chef d'escadron (4 galons)
Capitaine de frégate = lieutenant-colonel (5 galons panachés)
Capitaine de vaisseau = colonel (5 galons or)
Cette hiérarchie résulte des diverses fonctions qui étaient occupées par
les officiers au temps de la marine à voile, on commençait par servir comme
officier subalterne sur un vaisseau, après quoi on pouvait commander des
bâtiments de plus en plus importants (corvette puis frégate) ou être commandant
en second d'un navire. Ainsi un capitaine de frégate peut être le second d'un
capitaine de vaisseau, pour rester simple.
La corvette était un bâtiment léger et rapide, plutôt destiné à l'éclairage des
escadres et aux liaisons, la frégate un bâtiment intermédiaire, les deux en
principe à un seul "pont" , niveau d'installation de l'artillerie, et le vaisseau,
plus lourd et moins rapide, pouvait être de deuxième rang ou de premier rang,
à deux ponts ou à trois ponts (jusqu'à 74 canons selon un type de vaisseau
au XVIIIème siècle) et était destiné au combat en escadre, ligne contre ligne,
tradition au nom de laquelle les cuirassés et croiseurs de bataille prirent le
nom de "navires de ligne" au 20ème siècle, car ils combattaient encore en
ligne dans les batailles navales de ce siècle, style bataille du Jutland,
mais ces lignes s'arrosaient alors d'obus à des kilomètres. Les allemands ont innové
en envoyant des cuirassés et des croiseurs légèrement escortés, voire seuls,
faire la guerre de course contre les navires et convois de navires marchands
(en conjonction ou non avec des sous-marins et des reconnaissances par leurs
hydravions embarqués).
Les grades de l'Ancien Régime pour les officiers généraux étaient :
1°/chef d'escadre (équivalent maréchal de camp dans l'armée, futur
contre-amiral ou général de brigade); pas de correspondant du brigadier
des armées (une seule étoile, colonel habilité à remplacer un général, dans l'armée
de terre, fonction supprimée à la Révolution, raison pour laquelle l'officier
à une étoile a disparu chez nous et les généraux commencent à deux étoiles,
pour cette raison historique, contrairement au système anglo-saxon.
Dans notre manie de vouloir projeter sur les autres notre propre système de références,
on a longtemps enseigné et prétendu que le grade allemand ou anglo-axon de commodore
était intermédiaire entre colonel et général. Depuis la révision des équivlaences OTAN après
la création de la Bundeswehr, on admet que le commodore ou kommodore est le premier grade
d'officier général et on a décalé les équivalences étrangères en les montant d'un cran.
2°/lieutenant général des armées navales =lieutenant-général de l'armée terrestre, futur général
de division.
La hiérarchie s'est complexifiée au XXème siècle : on a créée dans les années trente les
généraux de corps d'armée et d'armée (avant, c'étaient des fonctions de généraux de division
dits à commandement supérieur, plumes blanches au bicorne et soutache blanche au képi)
et on leur a donné des équivalents maritimes. En fait, on a appelé les génraux à 5 étoiles
"général, membre du conseil supérieur de la Guere", avant d'officialiser le vocable général d'armée.
Hiérarchie actuelle des officiers généraux de la Marine :
1°/contre-amiral (deux étoiles), équivalent étranger depuis le décalage de 1955/1957 :
commodore ou kommodore.
2°/vice-amiral (trois étoiles),équivalent étranger rear admiral (US,GB) ou konter-admiral (Allemagne).
3°/vice-amiral d'escadre (quatre étoiles)
4°/amiral (cinq étoiles).
Je laisse de côté les maréchaux et leurs équivalents navals.
En 1904, nous avons eu brièvement des capitaines de vaisseau, chef d'une division navale, qui
ont porté une étoile seule sur l'écharpe et sur l'épée, mais ça n'a pas duré.
J'espère que vous n'êtes pas "coulés".....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdesherauts.com
DURAIL
2 étoiles
2 étoiles


Nombre de messages : 305
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général   Ven 29 Mar 2013 - 14:27

Bonjour

Si, elle est compétente, ce n'est pas un problème.
Même compétente, elle risque de rencontrer des problèmes.
Pendant, ma carrière professionnelle dans une entreprise ferroviaire, j'ai rencontrée une jeune femme compétente, qui était Ingénieur TP.

Sur un chantier, il s'est produit une erreur assez grave, une erreur dans le coulage de béton, qui à conduit à noyer des chambres de tirage, des canalisations électriques, et un local technique sous le béton.

Après avoir fait le tri, il apparaissait, que d'autres collègues et pas seulement des ingénieurs, lui avaient sciemment communiqué des plans erronnés, et omis de l'informer lorsque le béton s'est répandu dans les endroits non souhaités.
lorsqu'elle a été informée du problème, elle ordonné immédiatement l'arrêt du coulage de ce béton, mais quelques personnes malintentionnées avaient délibérément ignoré l'ordre.

Bien, que compétente, cette sitaution lui valu, de nombreux ennuis, même lorsqu'elle avait prouvé, qu'elle avait l'objet d'une manoeuvre malveillantes, son chef de service lui était carément hostile à l'accès aux femmes à des postes de responsabilité à des femmes, et c'était peu après 2000.

Dans mon service, une femme est arrivée comme Ingénieur adjointe au chef de centre, elle était assez contente de l'accès à ce poste, jusqu'au moment, où son chef de servce, et accessoirement le mien lui avait déclaré, qu'elle n'était à ce poste, que pour respecter les obligations de la parité dans les entreprises publiques, c'était en 2005.
Elle était coincée dans ce service pour 3 ans, avant de pouvoir postuler à une mutation, lorsque je suis parti en retraite, elle sélectionnait plusieurs services pour solliciter sa mutation à l'issue des 3 ans.

Les syndicats eux ont brillé par leur manque d'implication pour les défendre.
Demander l'application de la loi en terme de discrimination sexiste, c'est toujours délicat lorsque l'on espère faire une carrière.

Je ne peux, que lui souhaiter bonne chance, et tous mes voeux de réusiiste à cette Générale pour ses futures fonctions.

Cordialement
DURAIL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hal 9000
1 étoile
1 étoile
avatar

Nombre de messages : 93
Emploi : Informatique
Date d'inscription : 17/03/2012

MessageSujet: Re: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général   Mer 3 Avr 2013 - 22:50

Lareran a écrit:
Une femme général très bien.

Si elle le mérite je vois pas pourquoi elle passerait pas général

Par contre, je note quand même qu il y a 9 colonels qui passent généraux. on vient de se faire épingler sur la masse salariale et on continue à l'augmenter car je suppose qu'un général ca gagne plus qu'un colonel

A cette occasion félicitons à l'unisson notre ami Childéric, promu général le 1er juin 2013.
Bizoux à toi Christian.


king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général   

Revenir en haut Aller en bas
 
1ère historique dans la Gie : une femme nommée au grade de Général
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: