Gendarmes Et Citoyens

Créé le 1er avril 2007
 
AccueilPortailCarteQui est quoi ?CalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerMentions légalesLiens

Partagez | 
 

 Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mar 21 Juil 2009 - 20:11

Rappel du premier message :

Ce doit être démoralisant pour les gendarmes et les policiers de faire leur boulot, tout en sachant que l'intendance la Justice ne suit pas !...

En tout cas, pour les citoyens c'est consternant.
Il ne s'agit pas ici de crier haro sur la Justice, qui fait ce qu'elle peut avec ce qu'elle a :
son petit budget, indigne d'une nation comme la nôtre ;
ses magistrats et ses greffiers pas assez nombreux ;
ses prisons, dont beaucoup sont vétustes et qui, surtout, n'offrent pas assez de places pour loger tous les délinquants.

Avec ce problème des prisons constamment engorgées, on touche du doigt l'une de "nos" faiblessses bien françaises :
toujours très forts, quand il s'agit de théoriser, de multiplier les lois, les décrets, les circulaires d'application,
"nous" sommes beaucoup moins doués dans la mise en pratique ...
Ca fait combien d'années que l'on sait qu'il n'y a pas assez de magistrats et de greffiers, ni assez de places de prison ?

Evidemment, en période de crise, les moyens font encore plus défaut.
Mais la crise est récente. Avant, qu'avons-nous fait ?
Imprévoyance sans doute, mauvaise gestion des moyens budgétaires, probablement, volonté politique insuffisante peut-être ...

On pourra toujours continuer à durcir les lois sur la sécurité, condamner plus de personnes à aller en prison,
mais à quoi bon, s'il faut ensuite attendre très longtemps, trop longtermps, pour incarcérer les délinquants,
voire s'il faut, pour désengorger les prisons, aménager des peines de substitution qui n'ont plus qu'un lointain rapport avec la prison.

Les citoyens, tournés vers leurs plus hautes autorités, voudraient plus de résultats, eux aussi ...
SVP, moins de textes de lois et plus de mesures concrètes : il faut enfin devenir efficace et crédible !


Voici un article qui a largement inspiré mon mécontentement de citoyen :
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/plus-de-80-000-peines-de-prison-non-executees_775872.html

" Plus de 80 000 peines de prison non exécutées
Par LEXPRESS.fr avec Reuters, publié le 21/07/2009 12:55

Selon le rapport de l'Inspection générale, 82 000 peines de prison ferme restent en attente d'éxécution ou d'aménagement. Une situation inacceptable pour la garde des Sceaux.

Le gouvernement s'est engagé à résorber les 82 000 peines de prison ferme en attente d'exécution ou d'aménagement, que les syndicats de magistrats imputent à l'engorgement du système judiciaire et pénitentiaire.
Le chiffre, révélé après une enquête de l'Inspection générale du ministère de la Justice tenue secrète, avait déjà été donné par Nicolas Sarkozy dans son discours au Congrès de Versailles le 22 juin mais était alors passé inaperçu.

Michèle Alliot-Marie, qui a succédé le 24 juin à Rachida Dati au poste de ministre de la Justice, a repris lundi la statistique, annoncé la publication prochaine du rapport et déclaré que la situation était inacceptable.
"L'exécution des peines dans un délai raisonnable est l'une des conditions de la crédibilité et de l'efficacité de notre justice", a-t-elle dit aux présidents de cours d'appel, procureurs généraux, directeurs d'administrations, président et procureur général de la Cour de cassation, réunis à Paris.
Dans ce discours diffusé par son cabinet, elle annonce une circulaire prochaine sur "les bonnes pratiques".

"Engorgement du système"
Elle a par ailleurs fixé comme priorité de son action l'adoption du projet de loi pénitentiaire, en souffrance depuis près de deux ans, qui prévoit de développer les possibilités de libération et d'aménagement de peines.
Le syndicat de magistrats majoritaire a estimé que le problème venait de l'engorgement du système d'exécution des peines aggravé par le durcissement des lois, comme celle sur les "peines-plancher" pour les récidivistes.
Ce texte et une vingtaine d'autres adoptés depuis 2002 sur la sécurité ont fait passer les entrées annuelles en prison de 67 308 en 2001 à 89 054 en 2008, selon les chiffres officiels.
Virginie Duval, secrétaire nationale de l'Union syndicale des magistrats (USM) rejette par avance la circulaire ministérielle: "Soit on applique la loi, soit on ne l'applique pas. Les bonnes pratiques, ça ne peut pas exister".
Une vague d'incarcérations massive est impossible, car le système pénitentiaire français est déjà proche du record de surpopulation avec 63 189 détenus pour 51 000 places environ au 1er juillet.
Les prisons sont frappées par une vague de suicides, 115 officiellement en 2008 et 83 depuis le début de l'année, selon l'association Ban public.
Les détenus dorment fréquemment à cinq ou six par cellule de 10 à 20 m2, dans des maisons d'arrêt vétustes.
Trois anciens détenus victimes de telles conditions de détention jugées indignes ont obtenu en justice une condamnation financière de l'Etat le 8 juillet dernier à Nantes.

Services de probation
Les syndicats de magistrats, notamment le Syndicat de la magistrature (SM, gauche), estiment donc que la résorption du chiffre de 82 000 personnes frappées de peines non exécutées passe par un renforcement des services de probation.
Les peines supérieures ou égales à un an ferme -grande majorité des cas en instance- doivent en effet obligatoirement être examinées par un juge d'application des peines.
Ce magistrat est appelé soit à incarcérer soit, dans les cas où il le juge pertinent, à ordonner un aménagement de peine, comme une semi-liberté avec prison seulement la nuit, un placement sous bracelet électronique, ou autres modalités.
L'afflux de petites peines a paralysé le fonctionnement des cabinets de ces magistrats et des services de suivi. "La meilleure voie pour mettre en oeuvre de 'bonnes pratiques' est selon nous de renforcer ces moyens", dit Emmanuelle Perreux, présidente du SM.

Les finances font cependant défaut, plusieurs cours d'appel étant même presque en état de cessation de paiement. Michèle Alliot-Marie a annoncé dans son discours une réunion à l'automne avec les magistrats chargés de l'application des peines. "


Dernière édition par clint le Dim 15 Nov 2009 - 1:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 71
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 31 Mai 2012 - 19:20

""Sans ces centres ils seraient incarcérés"" lol! Dans quels établissements (ils sont tous pleins)
La droite comme la gauche estiment que ces centres sont l'idéal.
La droite comme la gauche veulent faire encadrer les jeunes délinquants par des militaires.
La droite comme la gauche ont démoli l'armée (et ce n'est pas fini).
Il faut arrêter les effets d'annonces électoralistes.
La délinquance des mineurs a de beaux jours devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'idiot utile
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 973
Age : 37
Localisation : île de france
Emploi : Changeur de couche, emmerdeur de voie public
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 31 Mai 2012 - 20:32

http://www.justice-securite.fr/2011/09/09/80-000-peines-de-prisons-restent-non-executees-en-2011/

Euh... y a que les délinquants "mineurs" qui ont de beaux jours devant eux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 2 Juin 2012 - 0:07

Bonsoir,


En parlant de prison, j'ai failli tomber à la renverse quand j'ai découvert il y a quelques temps l'existence
d'une prison "dorée", "Casabianda" située en Corse dont la particularité le privilège est d'être
en bordure de mer où les détenus sont libres d'aller et venir et vu de l'extérieur on pourrait presque les prendre pour des vacanciers ou des touristes...!


ww.corsematin.com/article/corse/detention-casabianda-cette-prison-ouverte-dou-lon-ne-sevade-pas

En lisant l'article sur cette prison, j'ai failli m'étouffer sur les réflexions suivantes de l'auteur dont voici quelques
extraits :

Le titre pour commencer ...


Détention Casabianda, cette "prison ouverte" d'où l'on ne s'évade pas[/b]

Dans ces conditions, tu m'étonnes que t'as pas envie de partir, tout ça aux frais de la princesse !

[b]Ce n'est pas le grand luxe mais c'est le sentiment des 176 détenus de cet établissement pénitentiaire situé sur la commune d'Aléria. Tous sont arrivés ici après avoir connu « l'enfer » des geôles du Continent.


Encore un peu et on les plaindrait presque qu'il fasse peut être trop chaud pour eux, les pôv !


« Ils savent que s'ils ne travaillent pas, s'ils font un écart, ils feront partie du prochain transfert. Et cela fonctionne. Nous n'avons aucun problème de discipline. Nous n'avons jamais enregistré d'évasion et le dernier suicide remonte à plus de dix-huit ans »

tous les atouts sont réunis à l'exception du suivi psychologique qui est défaillant ».GERARD BALDOCCHI


On croit rêver, c'est quand même des pédophiles, des violeurs dont il s'agit ! Mais dans quel monde on vit !! Et à
côté de ça on va envoyer des gens pour des délits mineurs et ce pour des mois voire des années dans des conditions très
loin d'être aussi agréables...!

Quand j'y pense, ça me rend dingue, on protège le moral, le bien être des délinquants sexuels quand il est constaté dans le monde du travail, des dépressions, des actes irréversibles et rien n'est fait pour y remédier...!

Je ne comprends même pas comment les habitants-contribuables aient pu accepter l'existence d'une telle prison et le pire c'est qu'il
question que cela puisse aussi arriver en France pour, je cite :

Afin de résoudre les problématiques carcérales[/i]

Il y a à mon avis d'autres solutions et la prison n'est pas la solution à toutes formes de délinquance et je doute que ces pédophiles puissent être traumatisés par leur séjour dans cet endroit pour ne pas être re tenter de détruire la vie d'une petite fille ou un petit garçon qui eux resteront traumatisés leur vie entière si entre temps, la souffrance ne les as pas poussé au geste désespéré pour y mettre un terme ! Sad

J'ai de plus en plus de mal à comprendre comment fonctionne cette société... Cet article m'avait renvoyé vers un projet de loi dont
il était question sous le ministère de l'ex Garde des Sceaux, Rachida Dati à savoir rendre pénalement responsables des gamins de douze ans et de les envoyer en prison et non pas des centres fermés comme certains l'ont cru...

A 12 ans, es t-on réellement conscient de ses actes fusse t ils être graves et les juger comme des adultes ??!!

Et à côté, on s'assure que le séjour des délinquants sexuels se passe au mieux pour qu'ils ne soient pas trop dépressifs...

J'ai un peu tout mélangé mais ça m'énerve rien que de savoir tout ça ! Sad







Revenir en haut Aller en bas
MO PATCH
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : MOLSHEIM
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 2 Juin 2012 - 11:54

DJEMA a écrit :"Je ne comprends même pas comment les habitants-contribuables aient pu accepter l'existence d'une telle prison et le pire c'est qu'il
question que cela puisse aussi arriver en France "



Si j ai bien lue , tu parles de la CORSE et jusqu a preuve du contraire , la CORSE c est LA FRANCE !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 2 Juin 2012 - 12:20

PATCHOULY a écrit:
DJEMA a écrit :"Je ne comprends même pas comment les habitants-contribuables aient pu accepter l'existence d'une telle prison et le pire c'est qu'il
question que cela puisse aussi arriver en France "



Si j ai bien lue , tu parles de la CORSE et jusqu a preuve du contraire , la CORSE c est LA FRANCE !!!!!!!


C'est juste, autant pour moi ! Smile

Mais leur revendication d'indépendance est telle qu'on finit par penser qu'ils le sont réellement... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MO PATCH
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1529
Localisation : MOLSHEIM
Date d'inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 2 Juin 2012 - 12:24

Very Happy roooooooooooooooooooooooooooooo !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clint
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2145
Localisation : Rhône-Alpes
Emploi : Retraité
Date d'inscription : 13/09/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 13 Juin 2012 - 19:14

Loi d'amnistie et propositions diverses, préconisées par le Contrôleur général des prisons :

http://www.lepoint.fr/societe/prisons-une-amnistie-des-courtes-peines-13-06-2012-1472617_23.php
" Prisons : une amnistie des courtes peines ?
Le contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGPL) plaide mercredi pour une loi d'amnistie des peines "très légères" prononcées avant 2012 et non exécutées afin de ne pas aggraver la surpopulation carcérale qui atteint, à ses yeux, un niveau inquiétant.

Dans un avis publié au Journal officiel, le CGPL Jean-Marie Delarue prône,
- outre une réflexion de long terme sur la politique pénitentiaire,
- des mesures rapides pour désengorger les prisons comme le vote par le Parlement d'une "loi d'amnistie spécifique" à l'égard des condamnés à des peines "très légères" prononcées avant 2012 et qui n'ont pas encore été mises à exécution, "faute des moyens nécessaires donnés aux greffes".

Après une tendance à la baisse dans les années 2009-2010, le nombre de détenus a battu ces derniers mois plusieurs records historiques pour atteindre 67 073 au 1er mai, soit une surpopulation carcérale de 117,3 %. "La croissance de ces derniers mois inquiète", note le CGPL dans son avis.

Mettre en prison des condamnés, même pour une brève durée, avec une ou plusieurs années de retard, "a pour résultat de ruiner l'insertion de ceux qui, postérieurement au jugement, avaient repris vie professionnelle et relations sociales", note Jean-Marie Delarue.

Dans une interview au quotidien 20 minutes mercredi, il précise que cette amnistie pourrait concerner "les peines de moins de six mois de prison et celles qui ont été prononcées il y a plus de deux ans". "Cela permettra de remettre les compteurs à zéro", ajoute le CGPL

La résorption du stock de milliers de peines de prison en attente était l'une des consignes du gouvernement précédent et a contribué à la hausse récente du nombre de personnes incarcérées.

"Le nouveau gouvernement a le pouvoir de remettre les cartes sur la table", explique Jean-Marie Delarue dans le quotidien [....................]. "



Réponse immédiate de la ministre concernée :

http://www.lepoint.fr/societe/delphine-batho-defavorable-a-l-amnistie-des-courtes-peines-non-executees-13-06-2012-1472737_23.php
" La ministre déléguée à la Justice, Delphine Batho, a jugé mercredi que l'amnistie des courtes peines de prison non exécutées, prônée par le contrôleur des prisons, n'était "pas la bonne solution" et qu'elle enverrait "un très mauvais signal" dans la lutte contre la délinquance.
"La solution n'est pas d'aller vers des amnisties automatiques, ce n'est pas la bonne solution", a déclaré Delphine Batho sur Europe 1.

La ministre déléguée, chargée notamment de l'exécution des peines, a estimé qu'une telle décision serait "un très mauvais signal dans la lutte contre la délinquance".

Elle a rappelé que François Hollande s'était exprimé lors de la campagne présidentielle contre une loi d'amnistie, qu'il s'agisse des délits routiers ou des peines de prison.
[...................] "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karadoc
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1602
Localisation : BzH
Emploi : O.P.J en C.O.B.
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 13 Juin 2012 - 19:31

Y a plus de places dans les prisons = mettons moins de gens en prison...

Nous vivons dans un pays merveilleux. Heureusement, sur ce coup là les politiques n'ont pas l'air de vouloir suivre l'idée.


Moi je préfère : y a plus de places en prison = construisons plus de places. ( attention, j'ai bien écrit "places", pas palaces...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guignol
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 285
Localisation : Perdu dans la Cob
Emploi : Stastiticien
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 13 Juin 2012 - 20:01

C'est pas complètement idiot. Un type condamné à 6 mois d'emprisonnement, il y a deux, trois, voir quatre ans, et qui entre temps s'est réinséré, a peut être fondé une famille, travaille, se comporte bien, quel est l'intérêt d'exécuter la peine ?

Bien sur, je ne parle pas des multi récidivistes, ni de ceux qui n'ont entrepris aucun effort de réinsertion.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Crotale
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1333
Age : 49
Localisation : de l'autre côté du miroir...
Emploi : à...long terme !!
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 13 Juin 2012 - 20:55

Karadoc a écrit:
Y a plus de places dans les prisons = mettons moins de gens en prison...

Nous vivons dans un pays merveilleux. Heureusement, sur ce coup là les politiques n'ont pas l'air de vouloir suivre l'idée.


Moi je préfère : y a plus de places en prison = construisons plus de places. ( attention, j'ai bien écrit "places", pas palaces...)

...et moi, je propose qu'on réduise les peines pour faciliter le "turn-over", en échange d'un travail épuisant tel que le cassage de cailloux !

Bref, ré-ouvrons le bagne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Mer 13 Juin 2012 - 21:00

Bonsoir,

Construire des prisons genre "casabienda" peut être ?!! Ca me dégoute de voir ça ! grrrrrrr...

La prison n'est pas la réponse à tout, les récidives le démontrent, il faudrait peut être envisager
d'autres éventualités pour les délits mineurs et arrêtons d'enfermer les malades de l'alcool, de la drogue
c'est pas leur place...

Le travail d'intérêt public, notamment dans des centres de rééducations pour les graves accidentés de la route
et pour ceux qui sont à l'origine de ces accidents et qu'ils se rendent bien compte du mal qu'ils ont causés
je pense que cela aurait beaucoup plus d'impact...
Revenir en haut Aller en bas
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 14 Juin 2012 - 1:32

Bonsoir Djema,

Contrairement à ce que pense encore beaucoup en France, il n'y a pas de peines de prison exécutées pour des délits mineurs.
Sauf circonstances particulières, les délinquants ont déjà un palmarès honorable avant de connaître la prison pour la première fois.
Dire que la prison les incite à la récidive est donc faux puisqu'ils sont déjà des récidivistes et souvent multi-multi-récidivistes.
Si encore cette largesse d'esprit ne concernait réellement que des infractions "modestes", il n'y aurait pas grand chose à redire mais même pour les actes accompagnés de violences physiques, il faut que les conséquences soient particulièrement graves pour que leur auteur fasse connaissance avec la cantine pénitentiaire.
Autant l'on pouvait comprendre l'indulgence de la justice pour des infractions dont la gravité ne correspondait plus aux moeurs actuelles, autant il est intolérable de constater que cette indulgence revient à ne plus protéger la société des individus dangereux.
Par exemple, des violences avec une arme, avec intention de tuer dans des conditions crapuleuses, qui, il y a quelques décennies, entraînaient une condamnation criminelle parfois très lourde, n'entraînent aujourd'hui que des peines de deux à cinq ans de prison, dont la moitié seulement sera exécutée.
Les homicides également sont très loin des 18 à 20 ans, voire la peine de mort, de jadis.
Quant au vol à main armée, il n'y a plus de raison de se gêner, la peine n'aura rien de dissuasif par rapport au bénéfice escompté.

En ce qui concerne les accidents de la route, la prison ferme qui n'est appliquée que depuis quelques années, frappe généralement des récidivistes et en cas d'alcoolémie chronique, c'est encore la meilleure cure de désintoxication car on sait ce que donne le volontariat chez certains de ces individus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RoiBisounours
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 14 Juin 2012 - 14:33

clint a écrit:

http://www.lepoint.fr/societe/delphine-batho-defavorable-a-l-amnistie-des-courtes-peines-non-executees-13-06-2012-1472737_23.php
" La ministre déléguée à la Justice, Delphine Batho, a jugé mercredi que l'amnistie des courtes peines de prison non exécutées, prônée par le contrôleur des prisons, n'était "pas la bonne solution" et qu'elle enverrait "un très mauvais signal" dans la lutte contre la délinquance.
"La solution n'est pas d'aller vers des amnisties automatiques, ce n'est pas la bonne solution", a déclaré Delphine Batho sur Europe 1.

La ministre déléguée, chargée notamment de l'exécution des peines, a estimé qu'une telle décision serait "un très mauvais signal dans la lutte contre la délinquance".

Elle a rappelé que François Hollande s'était exprimé lors de la campagne présidentielle contre une loi d'amnistie, qu'il s'agisse des délits routiers ou des peines de prison.
[...................] "

elle est où la gauche bobo laxiste? Il est où hollande le chef des Bisounours?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 14 Juin 2012 - 15:39

Bonjour,
Dire ce que l'on ne fera pas c'est une chose mais le plus intéressant c'est ce qu'on va faire, les solutions que l'on envisage.
Il me semble que dimanche il y a quelques triangulaires, et des circonscriptions en passe d'élire des députés d'extrême droite, non ?

Amnistie ou pas, s'il n'y a pas de programmes pour la construction des places de prison nécessaires en rapport avec l'augmentation de la population, il ne sera pas utile de faire quoi que ce soit, il y aura prescription et impunité totale.
Le courage et l'honnêteté serait, pour le nouveau gouvernement, d'examiner le bilan de la délinquance et de constater quel volume de peines ne peut qu'être exécuté : vols avec violence, vols aggravés, violences aux personnes, récidive, trafics, etc.
Policiers et gendarmes connaissent déjà la réponse : il y en a trop et y a pas de sous dans les caisses. Donc nous aurons droit à une multitudes de réformettes qui permettront de se vanter d'une avancée "significative" et un saupoudrage d'effectifs qui ne résoudra pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Crotale
3 étoiles
3 étoiles
avatar

Nombre de messages : 1333
Age : 49
Localisation : de l'autre côté du miroir...
Emploi : à...long terme !!
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 14 Juin 2012 - 20:19

RoiBisounours a écrit:


elle est où la gauche bobo laxiste? Il est où hollande le chef des Bisounours?

Là :

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/05/20/christiane-taubira-au-chevet-de-la-justice-pour-mineurs_1704344_823448.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 14 Juin 2012 - 21:37

GENDSTAS a écrit:
Bonsoir Djema,

Contrairement à ce que pense encore beaucoup en France, il n'y a pas de peines de prison exécutées pour des délits mineurs.
Sauf circonstances particulières, les délinquants ont déjà un palmarès honorable avant de connaître la prison pour la première fois.
Dire que la prison les incite à la récidive est donc faux puisqu'ils sont déjà des récidivistes et souvent multi-multi-récidivistes.
Si encore cette largesse d'esprit ne concernait réellement que des infractions "modestes", il n'y aurait pas grand chose à redire mais même pour les actes accompagnés de violences physiques, il faut que les conséquences soient particulièrement graves pour que leur auteur fasse connaissance avec la cantine pénitentiaire.
Autant l'on pouvait comprendre l'indulgence de la justice pour des infractions dont la gravité ne correspondait plus aux moeurs actuelles, autant il est intolérable de constater que cette indulgence revient à ne plus protéger la société des individus dangereux.
Par exemple, des violences avec une arme, avec intention de tuer dans des conditions crapuleuses, qui, il y a quelques décennies, entraînaient une condamnation criminelle parfois très lourde, n'entraînent aujourd'hui que des peines de deux à cinq ans de prison, dont la moitié seulement sera exécutée.
Les homicides également sont très loin des 18 à 20 ans, voire la peine de mort, de jadis.
Quant au vol à main armée, il n'y a plus de raison de se gêner, la peine n'aura rien de dissuasif par rapport au bénéfice escompté.

En ce qui concerne les accidents de la route, la prison ferme qui n'est appliquée que depuis quelques années, frappe généralement des récidivistes et en cas d'alcoolémie chronique, c'est encore la meilleure cure de désintoxication car on sait ce que donne le volontariat chez certains de ces individus.


Bonsoir Gendstas,

Concernant la dernière partie de ton message, je ne suis pas sûre que cela reste la solution , d'autant que dans certaines prisons il est constaté que ces derniers peuvent trouver de quoi étancher leur soif ainsi que d'autres substances illicites, ça doit être sûrement des cas isolés mais l'enfermement n'aura pas ce côté dissuasif escompté ...Ils restent des individus à soigner, les enfermer pour six mois ou je ne sais combien de temps n'aura pas la prise de conscience de leurs actes tels qu'ils devraient se faire et je me trompe peut être mais de ce fait, ils sont sûrement abonnés et fidèles à ces lieux...?!

Je te mets un extrait d'un rapport sur les conditions de détention dans les prisons :




Un détenu qui souhaite continuer à boire et à se droguer en prison peut le faire. Il lui suffira de disposer d'argent et de s'insérer dans un trafic : " ce qui n'entre pas dans une prison, c'est parce que la porte n'est pas assez grande ", selon les propos d'un directeur, cités par M. François Moreau lors de son audition.
(1) La drogue en prison : un secret de polichinelle

L'usage de cannabis en prison est monnaie courante. Il semble toléré dans un grand nombre d'établissements, l'administration fermant les yeux pour éviter des manifestations des détenus.

L'usage de " drogues dures " reste également fréquent.

L'enquête de 1996 à Marseille a révélé que sur 68 personnes s'étant injecté de la drogue par voie intraveineuse au cours de l'année précédant l'incarcération, 9 déclaraient s'être injecté des drogues durant les trois premiers mois de l'incarcération, dont quatre fois sur neuf en partageant le matériel.

Selon une enquête européenne, réalisée sur quatre sites français, parmi les usagers de drogue par voie intraveineuse encore actifs juste avant l'incarcération, 26 % déclaraient s'être injecté des drogues au cours du dernier mois de leur détention, la moitié n'ayant pas utilisé d'eau de javel pour désinfecter leur matériel.

Signe des carences de l'administration pénitentiaire, 6 % des personnes interrogées déclaraient avoir commencé à s'injecter de la drogue en prison.

Sur l'ensemble des détenus interrogés dans l'enquête européenne réalisée dans quatre sites français, 32 % ont déclaré avoir déjà consommé en prison des produits illicites par voie non injectable.


Source : Sénat

http://www.senat.fr/rap/l99-449/l99-4494.html


Revenir en haut Aller en bas
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Jeu 14 Juin 2012 - 22:58

Bonsoir Djema,
Je connais parfaitement les carences du système carcéral français mais je sais surtout que personne n'a de vraie volonté à résoudre cette situation : trop cher, pas assez porteur et trop risqué politiquement.

Au cours de ma carrière, je n'ai jamais vu un conducteur alcoolique chronique arrêter de boire de lui-même. Pour qu'un ivrogne du volant se retrouve derrière les barreaux, il faut trop souvent qu'il soit récidiviste d'accident mortel. Pour ma part, j'estime que c'est déjà un mort de trop et parfois deux quand on sait que le conducteur peut avoir déjà été contrôlé positif avant son premier accident mortel.
Alors les quelques mois qu'il passe derrière les barreaux, c'est toujours cela de gagné pour la sécurité de ses concitoyens. L'idéal serait bien sûr des établissements pénitentiaires dédiés à cela afin de ne pas mélanger les types de délinquance. Autrement dit, une belle utopie dont nous n'avons pas les moyens.

En ce qui concerne la consommation de drogue en prison, il faut être conscient qu'un grand nombre de délinquants est déjà consommateur avant d'y entrer. La ravitaillement se fait essentiellement par la famille au parloir ou par jet par dessus les clôtures, et parfois, hélas, avec une complicité interne. Pour empêcher cela, il faudrait tellement durcir le système qu'on ne manquerait pas de taxer, une nouvelle fois, notre système d'être inhumain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guignol
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 285
Localisation : Perdu dans la Cob
Emploi : Stastiticien
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Ven 15 Juin 2012 - 0:19

RoiBisounours a écrit:
clint a écrit:

http://www.lepoint.fr/societe/delphine-batho-defavorable-a-l-amnistie-des-courtes-peines-non-executees-13-06-2012-1472737_23.php
" La ministre déléguée à la Justice, Delphine Batho, a jugé mercredi que l'amnistie des courtes peines de prison non exécutées, prônée par le contrôleur des prisons, n'était "pas la bonne solution" et qu'elle enverrait "un très mauvais signal" dans la lutte contre la délinquance.
"La solution n'est pas d'aller vers des amnisties automatiques, ce n'est pas la bonne solution", a déclaré Delphine Batho sur Europe 1.

La ministre déléguée, chargée notamment de l'exécution des peines, a estimé qu'une telle décision serait "un très mauvais signal dans la lutte contre la délinquance".

Elle a rappelé que François Hollande s'était exprimé lors de la campagne présidentielle contre une loi d'amnistie, qu'il s'agisse des délits routiers ou des peines de prison.
[...................] "

elle est où la gauche bobo laxiste? Il est où hollande le chef des Bisounours?

Un peu mince comme argument non ? Surtout après les bouées d'essai lancées dans d'autres domaines, dont la dépénalisation de la consommation de cannabis ! Certes, le moment était mal choisi, juste avant les législatives !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: re   Ven 15 Juin 2012 - 9:28

sans vouloir faire dans le "on touche le fond", je me rends quand même compte que depuis quelques années, en rencontrant des gens (maintenant que j'ai le temps) de la région parisienne ou d'autres grandes villes de France qui viennent "s'oxygéner" en bretagne dans des Gîtes, que ce qu'on me racontait sur les banlieues des grandes agglomérations Françaises n'était pas si exégéré que ça.

-occupation des cages d'escaliers pour demander un droit de passage
-vente de chnouf devant les immeubles
-omerta et menaces en tous genres
-vols et incendies de voitures
-descentes de police musclées pour interpellation de casseurs, voleurs à 6 heures du matin.
- j'en passe et des meilleures............................

alors évidemment, quend on prend le temps d'écouter tous ces gens calmement, devant un verre et qu'on imagine ce qu'ils vivent au quotidien (je vous fais grâce des transports urbains) et qu'ils vous disent à la fin:" mais bon, c'est comme ça, il faut s'y faire, la police ne peut pas être partout"......................moi je dis chapeau bas messieurs dames!!!!!!!!!!!!!!! et je me dis aussi qu'on est effectivement et heureusement dans un monde de bisounours et barbapapa qui est "blasé" de toute cette violence, ces incivilités, de ce manque de justice mais qui se fait une raison de cette prise en otage dans ce monde où en sortant de chez soi en voulant se faire un restau on se dit "pourvu qu'on ne rencontre pas un con qui va nous pointer pour un billet de 20 euros".

et puis je me dis qu'il y a une évidence fragrante que seuls les "aveugles" ne pourront pas voir, c'est que si la loi était appliquée à la lettre près, les mecs qui pourrissent la vie des autres reviendraient à de meilleurs sentiments vis à vis de leurs congénères ,

si on créait des places en prison avec des structures adaptées en fonction des peines au lieu de mélanger des "tarés irrécupérables" (et je pèse mes mots) avec des gens qui ont été paumés à un moment de leur vie, si on permettait à ces gens de se réinsérer (s'ils le désirent) dans un système social bien que difficile pour les plus petits

si on arrêtait de placer la police dans des quartiers huppés et qu'on l'envoie dans des zones classées difficiles où l'état de non droit règne avec des moyens à la mesure des dangers,

et si et si et si...............................et là je me réveille en sueur et je me dis qu'il faut que j'arrête de penser intelligemment et qu'en bon mougeon (mouton et pigeon) je ferme ma gueule et que je me dise que si ces pauvres Français en arrivent à détrousser les autres pour éviter de travailler , c'est qu'on les y a forcés et que c'est le seul moyen pour eux de toucher 10 000 euros par lois (faut à peu près ça pour ce standing qu'ils s'octroient) sans travailler et que ce n'est pas de leur faute mais celle de la police qui les a harcelés et amenés à ce stade.

et là j'ai trouvé la parade: la confesse: c'est le seul moyen d'expier ses fautes et notamment celle d'avoir conduit tous ces malheureux à se conduire de la sorte..........................

amen...........................
Revenir en haut Aller en bas
RoiBisounours
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Ven 15 Juin 2012 - 16:13

Guignol a écrit:

Un peu mince comme argument non ? Surtout après les bouées d'essai lancées dans d'autres domaines, dont la dépénalisation de la consommation de cannabis ! Certes, le moment était mal choisi, juste avant les législatives !

c'était pas vraiment une bouée d'essai du gouvernement, c'était une ministre qui rappelait la position officielle d'EELV. Ni Valls, ni Hollande ne se sont jamais prononcés pour la dépénalisation.
Vous n'avez pas compris le massage envoyé par Hollande lorsqu'il décide de nommer Valls?
Lui, qui, sur un marché de sa bonne ville d’Evry, le 7 juin 2009, interpellait ses collaborateurs : « Belle image de la ville d’Evry… Tu me mets quelques blancs, quelques white, quelques blancos ! »
ou encore : « Nous pouvons faire un bout de chemin avec la majorité, à condition qu’elle nous entende, sur des sujets qui peuvent faire consensus. Je pense aux moyens qu’il faut donner à la justice, à la lutte contre la criminalité ou encore au dossier de l’immigration. »
Vraiment vous avez tort de vous inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RoiBisounours
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Ven 15 Juin 2012 - 16:16

chapomoux a écrit:

si on créait des places en prison avec des structures adaptées en fonction des peines au lieu de mélanger des "tarés irrécupérables" (et je pèse mes mots) avec des gens qui ont été paumés à un moment de leur vie, si on permettait à ces gens de se réinsérer (s'ils le désirent) dans un système social bien que difficile pour les plus petits

Que dire de plus? On est donc parfaitement d'accord sur l'essentiel !!! y compris sur l'expression : "tarés irrécupérables" .
9a te fait quel effet d'être un bisounours?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: re   Ven 15 Juin 2012 - 16:28

RoiBisounours a écrit:
chapomoux a écrit:

si on créait des places en prison avec des structures adaptées en fonction des peines au lieu de mélanger des "tarés irrécupérables" (et je pèse mes mots) avec des gens qui ont été paumés à un moment de leur vie, si on permettait à ces gens de se réinsérer (s'ils le désirent) dans un système social bien que difficile pour les plus petits

Que dire de plus? On est donc parfaitement d'accord sur l'essentiel !!! y compris sur l'expression : "tarés irrécupérables" .
9a te fait quel effet d'être un bisounours?

je suis loin d'être un bisounours mais ce n'est pas en fonçant droit devant comme un bison qu'on arrive à quelque chose de concret. par contre, le jour où l'état voudra reprendre la main sur ce qu'il a laisser filer pendant trop longtemps, il faudra bien rentrer dedans pour faire le ménage avant de repartir sur de bonnes bases................ sumo
Revenir en haut Aller en bas
GENDSTAS
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 2257
Age : 67
Emploi : retraité
Date d'inscription : 25/04/2010

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Ven 15 Juin 2012 - 23:59

Bonsoir Chapomoux,
C'est tout à fait cela. Il y a quelques années, j'ai eu l'occasion de faire des sondages sur différentes régions de France, en zone gendarmerie, pour voir comment étaient traités les problèmes de cités.
Les seuls endroits où les choses étaient maîtrisées ou s'amélioraient étaient les secteurs où il avait été décidé de reprendre le contrôle du terrain "manu militari" notamment par la volonté des préfets.
Les "négociations" avec les voyous endurcis sont un leurre et une lâcheté. Le respect de la loi et de l'ordre public ne se négocie pas, il s'impose de gré ou de force.

Le jour où chaque agression des forces de l'ordre ou d'un représentant d'une institution, chaque méfait commis en bande, provoquera immédiatement une réaction forte et une présence massive et continue des forces de l'ordre jusqu'à ce qu'il ne puisse plus circuler un seul véhicule volé ni s'échanger un seul gramme de drogue, ne plus entrer ni sortir le moindre butin, ce jour là, on pourra commencer efficacement les actions de prévention et de dissuasion.
Mais il est plus facile de ne rien voir et de trouver les situations "normales" plutôt que d'admettre que certains quartiers de France échappent largement à la loi commune.

Comme la volonté d'agir ne peut être que politique et courageuse, il serait bien utile qu'après la parité hommes/femmes, on réserve un nombre significatif de mandats électifs à des élus habitant effectivement le quartier qu'ils représentent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: re   Sam 16 Juin 2012 - 9:22

complètement d'accord avec toi gendstas, le problème que nous rencontrons la plupart du temps avec les gens avec qui nous sommes appelés à ttravailler tant dans la prévention que dans la répression, c'est notre sens moral, notre façon d'apprehender les choses et de les dire plutôt que de passer son remps à philisopher stérilement pour n'aboutir à rien.

la plupart d'entre nous ou au moins une bonne moitié ont une formation militaire à la base (cinq ans en ce qui me concerne) et il est bien évident que notre façon de voir les choses et de les dire ne plaît pas. Par contre, quand il est temps de réagir , ces mêmes gens sont bien contents qu'on aille au charbon parce qu'ils ne savent pas faire, parce qu'ils sont fragilisés par ce qu'ils voient , attérés de constater à quel point la violence qu'ils ont laissé s'installer a fait du chemin, souvent honteux quand ça les touche personnellement et qu'il n'existe plus que les FDO pour donner suite à leurs cas personnel.....................................................................................pourtant, ils devraient s'inspirer de ne que nous avons appris, ce sens moral, ce respect des autres, cette discipline (pour moi c'était râpé dès le départ) qui régit la vie en collectivité, ce sens de la camaraderie qui fait qu'on ne laisse personne derrière, bref, les valeurs qui font défaut à notre société, ces mêmes valeurs que même les parents n'arrivent plus à inculquer à leurs propres enfants.

Trop de liberté tue la liberté, mais ce sont toujours les mêmes qui paient la note, ceux que j'appelle les mougeons et qui font en sorte de respecter les règles de la société, celles qui doivent faire qu'on respecte l'autre, qu'on participe au bien être de la communauté par quelque moyen que ce soit, même celui de la répression quand il s'agit de protéger les "honnêtes" contre les parasites qui vivent du fruit du travail des autres.

et je répète que c'est faire le jeu de tous ces parasites que de les abreuver de millions d'euros en croyant que ça va arranger les choses. on peut tailler les oreilles d'un âne tant qu'on veut, on n'en fera pas un cheval de course pour autant.

alors, attendons, cachons nous les yeux, bouchons nous les oreilles et baillonnons nous la bouche pour n'offusquer personne , surtout ceux qui n'attendent qu'un mot, un regard, une allusion qui fera qu'en plus de nous prendre en otage à notre propre jeu de la démocratie , ceux qui nous tiennent par le fond du pantalon nous envoient devant les juges pour avoir émis le seul souhait qu'ils rentrent dans le rang et qu'ils arrêtent de faire chier la société comme ils savent si bien le faire...........................il paraît que le coq chante souvent les pieds dans la merde, souhaitons nous donc une bonne grêle de fiente sur la tête pour que les mougeons ouvrent les yeux et participent enfin à des mouvements qui motiveront nos politiques à engager les actions nécessaires.................avant de se prendre les bisounours sur la tronche.........................




Revenir en haut Aller en bas
RoiBisounours
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 16 Juin 2012 - 10:42

je vous remercie tous les deux pour ces 2 derniers messages.
Il sont pleins de sincérité et de bon sens.
Ce que vous ne comprenez pas, à mon avis c'est que les Bisounours n'existent pas.
Je le redis ces 2 messages relèvent tous deux du simple bon sens. Je ne vois rien à y redire, rien à y contredire, je les cosigne de la première à la dernière ligne (à part la toute dernière phrase de Chapomoux :p )
Tout ce que j'ai écrit ici, y compris les propos les plus provocateurs (qui somme toutes n'étaient finalement pas si provocateurs que ça) ne s'oppose absolument pas à ce que vous venez d'écrire.
En furetant sur le forum ce matin je suis tombé sur ce post qui mène vers des liens hallucinants où ce pied noir nimois raconte comment il a été lapidé, rossé à coup de barres de fer, on y voit les photos de l'état dans lequel on l'a retrouvé. Ce sont des actes ignobles, d'une barbarie sans nom...Comment ne pas penser qu'il faut effectivement aller au coeur des cités manu militari lorsqu'il y a une histoire comme celle -là , il faut tout faire.
Pourquoi si je viens dire ici que le coup de gazeuse de Warrion était inadmissible,
ou que des français honnêtes n'en peuvent plus de se faire contrôler simplement parce qu'ils sont un peu trop bronzés ou qu'ils ont les cheveux un peu trop crépus
ou que la BAC y va beaucoup trop fort dans la répression contre les manifs lycéennes..
ou que le TASER et le FLASHBALL sont dangereux et sont parfois utilisés de manière excessive ou innapropriée

pourquoi cela signifierai-t-il que je veux du laxisme ? que je trouve normal que des barbares fassent la loi dans les cités et massacrent un livreur de repas impunément ? Ca fait plusieurs fois que je le dis et que je l'écris, nous sommes d'accord sur l'essentiel, c'est de plus en plus évident pour moi. Il faut que nous nous écoutions les uns les autres, que nous discutions, que nous échangions, sans amalgames, sans extrapolations, sans procès d'intention.

Le problème des cités ne peut pas être réglé exclusivement par des questions d'intervention policière ou militaire dans les quartiers, ou de présence permanente, de quadrillage, de couvre feu, voir de loi martiale. ce qu'il faut faire c'est aussi et certainement surtout éclater totalement ces populations en es répartissant sur notre territoire plutôt qu'en les concentrant , en les rassemblant dans la promiscuité et la pauvreté. ce sont les 2 faces d'une même pièce, l'un sans l'autre n'aurait aucun intérêt.
Le bisounours serait celui qui croirait qu'en traitant simplement les causes liées à l'urbanisation et la pauvreté on va résoudre le problème...Mais y en a-t-il seulement des gens qui pensent cela?

Avec une urbanisation un peu mieux réfléchie et une relance économique qui crée de l'emploi combiné avec le retour d'une certaine forme d'autorité ferme et bienveillante à l'école, puis une police et une justice ferme mais juste qui a les moyens de faire respecter la loi et de pourchasser les criminels dans le moindre recoin de notre territoire...là on pourra dire qu'on fait tout ce qu'il faut pour s'attaquer au problème...Tan qu'on s'étripera alors que fondamentalement on est tous d'accord....on ne parviendra pas à s'approcher même de loin de cet objectif utopique....

On nous a montés les uns contre les autres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cti 41
4 étoiles
4 étoiles


Nombre de messages : 4550
Age : 71
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 16 Juin 2012 - 11:14

Je lis avec beaucoup d'intérêt ce débat.
Merci à roibisounours de nous donner de très belles orientations pour arriver à voir la vie en rose, j'ai l'impression de lire un programme électoral, des promesses toujours des promesses.........
Merci aussi de faire preuve de clairvoyance en disant que son "objectif" est utopique. utopisme : nm attitude rêveuse qui consiste à se bercer de constructions imaginaires séduisantes mais irréalisables
En tous cas bon week end à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RoiBisounours
2 étoiles
2 étoiles
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 16 Juin 2012 - 11:46

mais Cti, mes incantation ne sont pas plus incantatoires que les 2 qui précèdent Smile

le fond de mon propos c'est 2 dire que la pièce doit avoir 2 faces, et que le tout répressif ne pourra rien résoudre tant qu'il y aura de la misère

y en a qui font des incantation sur une seule face de la pièce, moi j'en fais sur les 2 !

c'est à nous de faire en sorte que les politiques n'en restent pas aux palabres et aux promesses.

toi, tu penses que le problème du maintien de la loi et de l'ordre est un problème qui peut être réglé seul indépendemment de tous les autres problèmes?

tu penses qu'il est possible d'avoir des gens au chomage ou des travailleurs pauvres entassés les uns sur les autres sans qu'il n'y ait aucun problème de délinquance? C'est une autre utopie mais c'est une utopie quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 16 Juin 2012 - 11:53

Re,

Désolée d'insister mais comme personne ne semble réagir sur l'existence d'un genre nouveau qu'est la prison "casabienda"
où des vacanciers détenus écoulent leur peine dans des conditions à peine croyables pour des ASSASSINS,
VIOLEURS d'enfants ...?!!

Ma question est donc, est ce normal tout ça ou bien...?!

Revenir en haut Aller en bas
Christian
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 5419
Age : 66
Localisation : Var La Crau
Emploi : Matricule 113217X
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 16 Juin 2012 - 11:57

CASABIANDA n'a rien d'un genre nouveau et existe depuis l'après guerre !!

Alors au lieu d'insister, fait des recherches notamment sur internet et après on pourra peut être échanger sur l'alternative au tout enfermement en milieu carcéral fermé !

_________________
La liberté peut être définie de manière positive comme l'autonomie et la spontanéité
d'une personne douée de raison. La liberté est la possibilité de
pouvoir agir selon sa propre volonté, dans le cadre d'un système
politique ou social, dans la mesure où l'on ne porte pas atteinte aux
droits des autres
et à la sécurité publique.



Etre et durer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christian
Membre de l'équipe G&C
Membre de l'équipe G&C
avatar

Nombre de messages : 5419
Age : 66
Localisation : Var La Crau
Emploi : Matricule 113217X
Date d'inscription : 06/12/2008

MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   Sam 16 Juin 2012 - 12:00

Roi des bisounours n'a pas foncièrement tord, il ne faut pas confondre politique pénale et Politique de la "Ville", si les personnes sujets de la politique Pénale le sont également de la Politique de la Ville, l'inverse n'est pas vrai.

La Politique de la "Ville" s'adresse à tous ceux qui vivent dans la "Cité", justement pour éviter qu'ils ne tombent sous le coup de la politique Pénale.

C'est la seule différence entre les discours des trois personnes qui se sont parfaitement exprimées par rapport aux autres.

Cordialement

_________________
La liberté peut être définie de manière positive comme l'autonomie et la spontanéité
d'une personne douée de raison. La liberté est la possibilité de
pouvoir agir selon sa propre volonté, dans le cadre d'un système
politique ou social, dans la mesure où l'on ne porte pas atteinte aux
droits des autres
et à la sécurité publique.



Etre et durer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,   

Revenir en haut Aller en bas
 
Justice et PRISONS-Peines exécutées,conditions de détention,
Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gendarmes Et Citoyens :: Gendarmes Et Citoyens : le Forum PRINCIPAL-
Sauter vers: